Ca bouge côté boulot

Vous vous souvenez sans doute de mes déboires professionnels commencés en avril dernier.

De juin à début novembre, j’ai fait un remplacement à la DRH dans une ambiance plutôt sympa même s’il y a de vraies rivalités au sein du service (j’ai appris à ne plus rentrer dans les conflits afin de préserver ma tranquillité).

Puis plus rien. Je suis passée en secrétariat volant, c’est-à-dire que je suis sensée remplacer les absentes. Très peu pour moi et de plus, je n’ai fait qu’un remplacement d’une semaine. Autant dire qu’en novembre et décembre, j’ai été payée à ne rien faire. J’aurais pu avoir un vrai poste, 2 places s’étaient libérées. Mais je n’avais plus l’envie de continuer et je pense aussi que mon employeur n’a pas mis tout le professionnel que nécessite une procédure de recrutement. Toujours est-il que je n’ai pas obtenu le droit de prolonger une vraie carrière.

Dans tout ce méli mélo, l’annonce d’un plan de départs volontaires basé sur le volontariat nous est officiellement faite le 14 octobre. Un plan de départs volontaires est une alternative aux licenciements économiques, naturellement très avantageuse financièrement. Ouvert le 2 novembre, il prendra fin le 2 avril. Pour bénéficier d’un plan de départs volontaires, il faut avoir un projet professionnel solide. La recherche d’emploi en est un à condition de prouver qu’on est en recherche active. Pour réfléchir, nous orienter et finaliser notre projet professionnel, nous sommes accompagnés par un cabinet de conseils, en l’occurrence Altedia qui bénéficie d’une certaine notoriété à Paris.

Pour résumer, j’ai vu dans ce plan une excellente opportunité de mettre fin à mon contrat en assurant financièrement l’avenir.

Ce matin, j’ai été officiellement informée que ma demande de partir était acceptée. Dans la foulée, j’ai signé les documents relatifs au Contrat de Sécurisation Professionnelle (https://skydrive.live.com/view.aspx?cid=84483F7292886F9D&resid=84483F7292886F9D!17160&app=WordPdf&wdo=1) qui, entre autres, m’assurera 80 % de mon salaire actuel pendant un an si je ne retrouve pas de travail.

Le compte à rebours a donc commencé. Dans 21 jours, je badgerai pour la dernière fois. Le 29 janvier, mon contrat sera rompu. Et le 30, je ferai la grasse matinée avant d’aller me faire connaître à Pôle Emploi comme bénéficiaire d’un Contrat de Sécurisation Professionnelle.

Pour finir, j’espère avoir une autre bonne nouvelle à annoncer dans les prochains jours.

2014 ne ressemblera pas à 2013, je le sens et j’y arriverai. Et je prouverai qu’à presque 50 ans, on n’est pas fini et qu’on a encore beaucoup à donner à un employeur.

Merci de m’avoir lue.

Passez tous une bonne soirée.

Je vous embrasse.

 

About these ads

10 réflexions sur “Ca bouge côté boulot

  1. Pingback: Prière | ώ ☼ Valérie ☼ ώ

  2. Pingback: 21 mars 2005 – 29 janvier 2014 | ώ ☼ Valérie ☼ ώ

  3. J’espère pour toi que cette nouvelle année qui vient de débuter va t’offrir tout ce que tu souhaites, aussi bien du côté vie professionnelle que du côté vie privée et qu’il ne faudra plus très longtemps pour atteindre ce but que tu t’es fixé.
    En attendant, passe un bon weekend ainsi que les semaines qui vont venir.
    Bisous. Guy.

    • Le travail ne se trouve malheureusement pas sous les sabots d’un cheval et quand bien même, il n’y a plus de chevaux à Paris ;-)
      Je dois trouver, c’est aussi simple que ça.
      Contente que tu retrouves l’usage de ton ordi. Passe une bonne soirée. Bisous.

  4. J ai lu ton billet
    Tu y arriveras car tu es une battante Valérie
    Et à presque 50 ans on est encore jeune et pouvons faire voir ce que nous valons
    Pour moi aie aie;;repos complet;;car avec une côte cassée il y a que çà à faire
    Bisoussssssssssssssssssssssss

  5. suis contente que cela bouge pour toi enfin, et surtout plus de pression et de mal être au travail, j’espère qu’enfin tu vas pouvoir t’épanouir dans tes recherches et te reposer un peu…
    Après j’attends l’autre bonne nouvelle avec impatience..je frétille..sourire..j’espère que c’est côté coeur car tu le mérites…il en faut des heureux..sourire
    gros bisous val
    tiens nous au courant…………………………………………………………………………………………………….

  6. Je suis contente que cela bouge au sujet du travail mais effectivement je suis d’accord le chômage c’est très dur et parfois très décourageant j’ai aussi vécu ce désagrément un petit moment et c’est tressant.
    Le fait d’avoir un contrat de sécurisation doit être un soulagement.
    Tous mes meilleurs vœux à ce sujet
    De gros bisous

  7. je te souhaite d’y arriver et de tout mon cœur. Un de mes fils est au chômage et tout ce qui touche à ça, me concerne. Quand j’entends certains indices vaseux dire que la courbe du chômage baisse j’ai envie de hurler. Bon, il y arrivera un jour j’espère bien. Bisous et bonne continuation.

    • Pour avoir déjà vécu le chômage, c’est usant et décourageant. Il faut se battre, tous les jours, surtout aujourd’hui avec internet. C’est une vraie bataille. J’espère que ton fils la gagnera. Bonne soirée Mariejo

Une bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s