La feria d’avril de Séville

Feria-de-Sevilla

 

La feria de Séville a lieu tous les ans la 3e semaine après Pâques. Pendant cette semaine, Séville ne vit que pour la feria. La musique, la gastronomie, la danse et l’envie de faire la fête créent une ambiance très particulière.

La feria d’avril est l’une des fêtes les plus internationales et populaires de Séville. Créée en 1847 comme une foire aux bestiaux, l’aspect festif de cette manifestation s’est peu à peu imposé à la partie commerciale, jusqu’à se transformer en rendez-vous incontournable pour les sévillans. Pendant une semaine, plus de 1 000 casetas (genre de tentes) montées dans l’enceinte de la feria deviennent le second foyer des habitants de la ville : un endroit où se réunir et se divertir en bonne compagnie jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Officiellement, la fête commence le lundi à minuit par la « prueba del alumbrado » : l’allumage de milliers d’ampoules colorées, qui atteint près de 50 mètres de haut et varie chaque année. Dans l’enceinte de la feria, les casetas, dans lesquelles les gens vivent la feria, sont déjà installées. La caseta est entendue comme un espace familial où offrir à ses amis, ses parents et ses invités les produits typiques de la terre, mais aussi chanter, tenir une bonne conversation et -cela va de soi- danser des sevillanas. Cette ambiance chaleureuse et joyeuse déborde également à l’extérieur : les gens dansent généralement dans la rue, et le caractère ouvert des sévillans invite tous les passants à se joindre à la fête. Il faut savoir que la plupart des casetas sont privées et que l’on n’y accède que sur invitation.

fiestas-feria_de_abril-sevilla

Pendant toute la fête, les gens sont vêtus de costumes andalous typiques : les hommes portent le costume traditionnel des campagnes, et les femmes celui de flamenco ou de gitane. Dans la journée, la feria se remplit de centaines de cavaliers et voitures à cheval décorées. Il s’agit du « paseo de caballos » (promenade des chevaux), auquel il est possible de participer en louant une calèche avec chauffeur. A proximité de l’enceinte de la feria se trouve la Calle del Infierno (la rue de l’enfer) : une zone de jeux très animée, contenant une foule d’attractions pour petits et grands ainsi que des stands où prendre un verre ou une collation. Un autre élément indispensable sont les taureaux : chaque après-midi, la foule se presse dans les arènes de la Maestranza pour assister à la corrida. 

Après une semaine de réjouissances, le dimanche à minuit, un impressionnant spectacle de feux d’artifices met un terme à la feria d’avril jusqu’à l’année suivante.

 

Source

6 réflexions sur “La feria d’avril de Séville

  1. Je suis comme Guy c’est une belle fête mais bien sur c’est dommage que les corridas en fassent partie je suis bien sur contre les corridas c’est ignoble de tuer des animaux pour le plaisir
    Bonne semaine et belle journée j’espère sans pluie
    Bisous.

  2. Cette feria semble être une très belle fête bien costumée avec un défilé haut en couleur. Il est juste dommage que les corridas en fassent encore partie.
    Bonne fin de semaine.
    Bisous. Guy.

Une bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s