Interrogation autour d’un révolutionnaire

hebergeur image Louis-Auguste Blanqui (1805-1881) dit « l’Enfermé »

Louis-Auguste Blanqui a passé la plupart de sa vie d’adulte dans les prisons françaises. Lénine et Marx disaient de lui qu’il était « un peu extrême », mais aujourd’hui, il pourrait bien être qualifié de terroriste.

Alors, pourquoi un élégant boulevard de Paris porte-t-il son nom ?

La ville lumière a pris l’habitude d’immortaliser des personnalités éminentes de l’Histoire grâce à ses panneaux de rue. Prenez un plan de la ville et vous serez frappés par les gros « canons » tels que l’avenue Victor Hugo, la place Charles de Gaulle et le boulevard Haussmann.

Puis il y a les rues, places, etc., baptisés du nom de philosophes, scientifiques, écrivains, artistes… et révolutionnaires.

L’un de ces révolutionnaires est Louis-Auguste Blanqui, militant de la gauche la plus radicale de l’histoire française, connu pour ses stratégies de conspiration. Il a cherché à mettre en œuvre le socialisme par la mobilisation de groupes armés secrets, à s’emparer du pouvoir et écraser la bourgeoisie. Il a passé, toutes peines confondues, un total de 40 années derrière les barreaux, ce qui lui a valu le surnom d' »enfermé ».

L’un de ses séjours en prison fut prononcé par les tribunaux pour avoir mené un groupe de sympathisants dans le but de susciter la révolution en saisissant les armes stockées dans une caserne de pompiers de La Villette (les pompiers étaient alors un corps de l’armée). Par cette action, Louis-Auguste Blanqui espérait la proclamation de la république. Ce fut un échec.

Blanqui avait été élu président de la Commune de Paris alors que les classes laborieuses avaient temporairement pris le pouvoir, après la défaite de la France dans la guerre franco-prussienne.

Alors quid de son héritage aujourd’hui ?

hebergeur image Le boulevard Auguste Blanqui se trouve dans le 13ème arrondissement de Paris qui héberge notamment le siège social du Monde. Le quartier est plutôt populaire et abrite la communauté chinoise. Lors des grandes manifestations de 2010 qui s’opposaient à la réforme sur les retraites, les défilés l’ont remonté sur toute sa longueur. Mais combien de manifestants se sont unis au nom de la justice sociale pensée par Blanqui ? Sans doute aucun. Il semble qu’il ne soit plus une référence aujourd’hui. Beaucoup de nos contemporains n’ont jamais entendu parler de lui et sans doute est-il passé sous silence dans nos collèges et lycées.

Il est de tradition de baptiser les rues du nom de personnes ayant œuvré pour la France. Cela crée une identité nationale et permet de se sentir fier. Le boulevard Auguste Blanqui occupe l’emplacement de l’ancien mur des Fermiers Généraux. Il possède son aspect actuel depuis l’extension de Paris et la destruction de ce mur dans les années 1860. On peut supposer que son nom actuel remonte à la fin du XIXe siècle. Sur la façade du n° 25, une plaque commémorative rappelle qu’Auguste Blanqui vécut dans cette maison :

« Dans cette maison vécut
De sa sortie de prison : 1878
Jusqu’à sa mort : 1
er janvier 1881
Le grand révolutionnaire
AUGUSTE BLANQUI.
40 ans de prison
N’ont jamais fait plier sa fidélité
A la classe ouvrière.
Son exemple et ses leçons
Ont animé les héros de 1848 et de la Commune »

 hebergeur image

Paris n’a pas toujours été cet ensemble d’artères aérés s’ouvrant sur des places. Le Paris moderne est l’œuvre du baron Haussmann qui a été mandaté par Napoléon III pour reconstruire la ville et restreindre son dédale de rues médiévales. A la suite à cette rénovation, qui visait à mettre fin aux insurrections et aux barricades, il incomba au conseil municipal de donner un nom à toutes ces nouvelles rues. Il y avait, bien sûr, des conventions à suivre comme donner aux grands boulevards le nom de personnages illustres ou baptiser les rues autour des églises de noms des saints et de prédicateurs célèbres, tout en conservant les noms des rues anciennes qui avaient échappé à la destruction. Les nouvelles artères se devaient de « perpétuer la mémoire des grands hommes et des grandes actions qui ont fait la fière nation ».

Peut-on vraiment dire que les activités de Blanqui ont participé à la fière nation ?

Il ne fait aucun doute que Blanqui serait aujourd’hui considéré comme un terroriste.

Mais finalement, Louis XIV, souverain absolu, Napoléon 1er, le père des guerres d’empire, Danton et Robespierre, révolutionnaires sanguinaires, Jean Jaurès, etc., méritent-ils que leurs noms soient apposés sur les plaques de nos rues ? L’Histoire et le temps ont supprimé le Maréchal Pétain, pourtant héros incontesté de Verdun.

4 réflexions sur “Interrogation autour d’un révolutionnaire

  1. Comme toujours très intéressant ton article surtout c’est pas très loin de chez moi Je m’étais bien évidemment intéressé sur ce défenseur mais je crois que je n’avais pas noté qu’il avait fait 40 ans de prison C’est dur
    Bonne journée il y a des orages aujourd’hui et il fait bien noir
    Biisous

  2. 40 ans de prison et bénéficier d’un nom de boulevard. Que pouvait-il rêver de mieux après avoir purgé sa peine? Combien de prisonniers aimeraient avoir aussi un tel privilège?
    Bonne semaine.
    Bisous. Guy

  3. Très interessant ton article. 40 ans de prison ne l’on jamais fait plier. Un grand défenseur de la classe ouvrière
    Ont ne trouve plus beaucoup ( sinon personne ) des gens de sa trempe.
    Bonne journée
    Bisous

Une bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s