Le premier cosmonaute

Youri Gagarine – 9 mars 1934/27 mars 1968

 

Le 12 avril 1961, un évènement historique a marqué l’humanité. A bord du vaisseau Vostok 1, le cosmonaute soviétique de 27 ans Youri Gagarine devenait le premier homme à voler dans l’espace. Un rêve devenu réalité.

A 9h07, heure de Moscou, ce 12 avril, la fusée Vostok-1 (qui signifie orient ou ascension en russe), dans laquelle Youri Gagarine est installé, décolle du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, sud de l’URSS. Alors qu’il a moins d’une chance sur deux de revenir vivant de cette mission incroyable pour l’époque, le cosmonaute réalise une révolution autour de la Terre d’une durée de 108 minutes, à une altitude variant entre 175 et 380 kilomètres. Puis il termine son voyage en parachute après s’être éjecté de sa capsule, pour atterrir dans un champ situé près de la ville de Saratov (au sud-est de Moscou). Cet exploit extraordinaire marquera à jamais l’imaginaire de l’humanité.

Ce premier voyage habité dans l’espace, réalisé en pleine guerre froide, a permis aux dirigeants soviétiques d’affirmer la supériorité du système communiste sur leur adversaire principal, les Etats-Unis. Une suprématie renforcée par le fait que ce sont déjà les Soviétiques qui, quatre ans plus tôt, ont mis en orbite le premier satellite, Spoutnik 1, puis envoyé dans l’espace la chienne Laïka. La conquête de l’espace étant à l’époque un terrain d’affrontement idéologique majeur entre les deux grandes puissances, le numéro un soviétique, Nikita Khrouchtchev, ne manque pas d’exploiter ce triomphe. Pendant ce temps, les Américains paraissent techniquement distancés.

A peine revenu sur Terre, Youri Gagarine entame une tournée mondiale de près de deux ans, devenant un citoyen du monde (toujours en pleine guerre froide !) et, par la même occasion, un atout majeur de la propagande soviétique. Le cosmonaute russe est reçu partout en héros, visite des dizaines de pays et rencontre des milliers de personnes. A 27 ans, ce fils de charpentier et de paysanne, élevé dans une ferme collective, devient le symbole de la réussite du système soviétique.

hebergeur image

Rien ne prédestinait le jeune russe à être érigé en héros. Youri Gagarine est né en 1934 dans un village près de Smolensk (ouest de la Russie). Son enfance difficile est marquée par la guerre et l’occupation nazie. Le jeune homme se destine à l’origine à un travail d’ouvrier métallurgiste mais passionné d’aviation, il est rapidement recruté dans une école militaire d’Orenbourg (Oural). En 1955, il prend pour la première fois les commandes d’un avion.

En 1959, une commission sélectionne des volontaires pour piloter un tout nouveau type d’appareil. La petite taille de Gagarine (1,58 mètre) joue en sa faveur. Il commence alors un entraînement d’un an dans un centre secret à Moscou, aux côtés de 200 puis 19 autres candidats. Au fil du temps, ils ne sont plus que douze, puis six, et finalement deux dont Youri Gagarine. Ses origines villageoises semblent plaider pour sa candidature à devenir le premier homme dans l’espace face à celle de son plus grand rival Guerman Titov, issu d’une famille d’intellectuels : pour le régime soviétique, il incarne l’archétype de l’homme russe mis en avant par la propagande. Sergueï Korolev, l’ingénieur responsable du programme spatial habité soviétique, fera également pencher la balance. L’homme remarque Youri Gagarine qui devient rapidement son favori.

hebergeur image

A l’époque, les vaisseaux étant entièrement automatisés, les pilotes n’avaient pas besoin d’être très expérimentés. Mais Gagarine est très doué en mathématiques et est doté d’une mémoire phénoménale. Il reçoit donc surtout un entraînement physique intense comprenant des sauts en parachute, des séances en simulateur et également des passages dans une centrifugeuse. On lui apprend aussi le fonctionnement des fusées et des vaisseaux spatiaux jusqu’au jour J.

Après avoir passé 108 minutes historiques dans l’espace, Youri Gagarine rêve encore d’aller sur la Lune mais le destin en décide autrement. Précieux aux yeux des autorités soviétiques, le cosmonaute est interdit de pilotage pendant près de sept ans, jusqu’à ce qu’il parvienne à arracher une autorisation. Directeur de l’entraînement à la Cité des Etoiles près de Moscou suite à son exploit, Youri Gagarine entame une reconversion comme pilote de chasse.

Le 27 mars 1968, il se tue avec son instructeur à bord d’un Mig 15 lors d’une mission de routine, dans la région de Vladimir au nord-est de Moscou. L’enquête sur les circonstances de sa mort ont été classée secret d’Etat par les autorités soviétiques, un sceau qui n’a été levé que récemment, laissant libre cours aux rumeurs et spéculations. « Conclusions de la commission : sur la foi de l’analyse des circonstances de l’accident aérien et des éléments d’enquête, la cause la plus probable de la catastrophe est une manœuvre brusque (du pilote) pour éviter une sonde atmosphérique », stipule un document déclassifié sur les conclusions de l’enquête, lu au cours d’une conférence de presse par un responsable du département des archives auprès du Kremlin, Alexandre Stepanov. Ce responsable évoque cependant une autre cause moins probable : le cosmonaute aurait voulu éviter d’entrer dans la couche nuageuse.

Youri Gagarine fait partie des rares héros nationaux dont l’image n’a pas souffert de la chute de l’URSS à la fin de l’année 1991. Encore aujourd’hui pour les Russes, il est la personnalité du XXe siècle la plus attrayante selon les sondages.

Cependant, l’époque glorieuse semble déjà loin pour l’URSS lorsque l’on évoque la conquête spatiale. Les Soviétiques accumulent revers et retards ces dernières années et ont fini par abandonner aux Etats-Unis leur suprématie dans l’espace.

Source

  hebergeur image

A savoir : différence entre astronaute, cosmonaute, spationaute et taïkonaute

Chacun de ces mots a la même signification. La différence réside dans la nationalité de l’individu se rendant dans l’espace. Ainsi :

. astronaute (du grec ástron signifiant étoile et naute signifiant navigateur) concerne les voyageurs de l’espace américains et européens,
. les cosmonautes sont les russes (du grec kosmos qui signifie univers),
. le terme spationaute est un mot hybride, venant à la fois du latin spatium signifiant espace et du grec nautes. Le terme a fait son apparition lorsque les Français voulaient avoir une autonomie dans l’espace. Depuis le terme est d’usage en France pour parler d’un homme qui va dans l’espace.
. le terme taïkonaute vient du chinois signifiant littéralement homme du grand vide (de tàikōng, grand vide, et rén, homme).

hebergeur image

6 réflexions sur “Le premier cosmonaute

  1. Merci pour ce billet historique, Spoutnick 1 est déjà bien loin. Je vais visiter Space Center Kennedy en mai, l’occasion de vous ramener quelques photos sur le sujet.
    Bonne fin de semaine à toi
    Roger

  2. Oui, je me souvient très bien de Youri Gagarine.
    Dans tous les médias, dans les rues et les bistrots et pendant des semaines ont ne parlait que de ceci. Et à l’époque j’avais 18 ans.
    Merci pour ce bel article
    Bon week-end
    Bisous🙂

  3. Je me souvenais de son nom et de son prénom mais pas de l’année de son exploit. Ce qui m’a le plus marqué dans la conquête de l’espace, c’est l’année 1969 quand le premier homme a marché sur la lune. Il y a une raison à ce souvenir, c’était l’année où j’ai rencontré mon épouse à Paris quand Eddy Merckx a gagné son 1er tour de France.
    Merci de me rappeler ce souvenir du premier homme de l’espace.
    Bon week-end. Bisous. Guy.

    • Je n’ai aucun souvenir de tout ça. En 61, je n’étais pas née, en 69 j’avais à peine 3 ans😉 Je crois que mon premier souvenir de la conquête de l’espace, c’est l’explosion de Challenger en 86.
      Bon week end à toi aussi🙂

Une bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s